La Nouvelle-Orléans (ou NOLA pour les intimes) est réputée pour son ambiance festive et joyeuse. Mon séjour là-bas remonte à 2015, lorsque j’étais fille au pair à Washington. Ma famille était alors venue me rendre visite et nous en avions profité pour faire une escapade en Louisiane.

Je suis complètement tombée amoureuse de cette ville et de ses habitants, des belles maisons du quartier français, de ces airs de jazz que l’on entend à chaque coin de rue, de l’esprit de liberté qu’on y ressent, de leur cuisine gourmande…

Suivez-moi à travers cet article et découvrez quoi faire et voir à la Nouvelle-Orléans en 4 jours !

Que voir à la Nouvelle-Orléans ?

L’arrivée se fait via l’aéroport Louis Armstrong et je suis instantanément plongée dans le bain : un groupe de jazz joue pour les voyageurs sur une petite estrade.

Bienvenue à la Nouvelle-Orléans !

Je sors de l’aéroport et me prend une claque : la chaleur et l’humidité me frappent de plein fouet ! En effet, nous sommes en août et ce n’est pas la meilleure saison pour venir en Louisiane. L’été y est brutal et très humide ce qui peut rendre votre voyage très fatigant et peu supportable.

Le bon point, cependant, c’est que nous sommes arrivés à NOLA en pleine période du Satchmo Summerfest. Il s’agit d’un festival de musique annuel et qui célèbre le trompettiste de jazz Louis Armstrong. Il a lieu début août afin de coïncider avec l’anniversaire d’Armstrong qui a lieu le 04 août.

satchmo summerfest

Nous avons donc pu faire l’expérience d’un festival de musique à la Nouvelle-Orléans et le moins que l’on puisse dire, c’est que nous n’avons pas été déçus de l’ambiance !

Des parades dans toute la ville, des habitants qui jettent les fameux colliers de perles aux fenêtres, de la musique partout… Une illustration parfaite de la devise de la Louisiane : « Laisser les bons temps rouler »

parade au satchmo summerfest à la nouvelle-orléans

D’ailleurs, en parlant des colliers de perles, connaissez-vous leur histoire ? La tradition veut que, lors du Carnaval, les hommes se tiennent sur les balcons et lancent aux femmes qui leur plaisent un collier de perles. Lorsque la femme l’attrape, afin de le remercier, elle soulève son tee-shirt pour le remercier ! Un poil sexiste n’est-ce pas ?

Nous avons appris cette histoire ma sœur et moi, après avoir attrapé un de ces colliers. Le monsieur derrière nous a tenu à nous expliquer ce que nous devions faire à présent que nous avions les colliers dans les mains, ça le faisait bien rire ! Devant nos airs horrifiés il nous a quand même rassurées : il est également possible de remercier le lanceur en faisant un geste de la main et en souriant !

parade au satchmo summerfest à la nouelle-orléans

D’ailleurs, puisqu’on y est, voici mes conseils concernant les soirées à la Nouvelle-Orléans !

Où faire la fête à la Nouvelle-Orléans ?

Il y a deux écoles pour sortir à la Nouvelle Orléans : Bourbon Street dans le French Quarter, et Frenchmen Street, située elle au niveau de Faubourg-Marigny. Comme vous allez le voir, elles sont très différentes !

Bourbon Street, l’animée

bar dans bourbon street à la nouvelle-orléans

New Orleans est une ville extrêmement festive, et Bourbon Street en est un très bon exemple, même si parfois un peu « too much » je trouve.

En effet, dans cette fameuse rue on croise pêle-mêle : des bars « à femmes », des shows de drag queens, des personnes très alcoolisées qui boivent dans la rue… etc.

Il faut savoir qu’aux Etats-Unis il est strictement interdit de boire dans les espaces publics hors bars ou restaurants. Seulement, NOLA n’obéit qu’à elle-même et autorise la consommation d’alcool sur la voie publique !

Si vous cherchez une ambiance enterrement de vie de célibataire et soirée étudiante, Bourbon Street sera faite pour vous. Très touristique cependant, ce n’est vraiment pas l’endroit que j’ai préféré personnellement.

Frenchmen Street, l’authentique

groupe de jazz dans frenchmen street à la nouvelle-orléans
Photo by Robson Hatsukami Morgan on Unsplash

Frenchmen Street quant à elle est plutôt une rue dans laquelle on vient profiter de la fête et de la musique mais sans le côté abrutissant de l’alcool. (Même si on peut tout à fait en consommer sur place !)

La Nouvelle-Orléans est le lieu de naissance du jazz et c’est dans cette rue qu’on le retrouve. Toutes les entrées des clubs sont gratuites et il est possible d’y entrer pour profiter d’un concert de musique live. La tradition veut alors de laisser un « tip », un pourboire, aux musiciens pour qu’ils puissent se payer un verre à l’issue de leur concert.

Il est toutefois recommandé de consommer une boisson sur place. Et il faut avouer qu’écouter de notes de trompette et saxophone avec un verre à la main, c’est quand même plutôt sympa !

Que visiter à la Nouvelle-Orléans ?

New Orleans a été fondée en 1718, par des français, grâce à son emplacement idéal pour le commerce à l’embouchure du Mississippi. Son nom a été choisi en hommage au Duc d’Orléans, alors régent du Royaume de France.

Dès sa naissance, la Nouvelle-Orléans se distingue par son métissage culturel dû aux différentes communautés qui s’y côtoient : françaises, espagnoles, américaines, créoles, Cajuns (des français du Canada), caribéennes, vaudoos…

C’est un joyeux mélange qui crée avec bonheur toute cette diversité dans l’architecture, la cuisine et les traditions.

La ville se visite très facilement à pied, pas besoin de prévoir un itinéraire précis pour tout voir.

Vous retrouverez donc ci-dessous les principaux quartiers et mes suggestions de ce que vous pouvez y faire et y voir.

Le French Quarter ou le Vieux Carré

Royal Street est la rue historique du Vieux Carré où l’on peut admirer les plus belles maisons typiques de la Nouvelle-Orléans, des galeries d’arts, des boutiques d’antiquaires ainsi que des boutiques « Voodoos », si particulières…

maison ancienne sur royal street à la nouvelle-orléans
maison ancienne sur royla street à la nouvelle-orléans

On est plongé dans le passé, au cœur d’une ambiance vintage, unique ! Chaque maison est colorée et ne ressemble à aucune autre, les rues sont animées, des groupes de jazz jouent sur les trottoirs, des couples dansent au milieu de la rue…

joueur de jazz sur royal street à la nouvelle-orléans

Jackson Square

Jackson Square est l’une des places emblématiques de la ville.

jackson square à la nouvelle-orléans

Ce parc historique a été construite sur le modèle de la place des Vosges de Paris. Au milieu de la place trône la statue du général Andrew Jackson, sur son cheval, qui lui a donné son nom après sa victoire à la Bataille de la Nouvelle-Orléans en 1815. Cette bataille fut le dernier affrontement de la guerre anglo-américaine et leur a persmis de garder la Louisiane. Ce commandant des forces américaines fut ensuite le 7e président des Etats-Unis.

La place, recouverte de pelouse, au cœur du quartier français, est entourée de magasins, de restaurants… Et cache, juste derrière elle, le “royaume” des artistes de rue et autres diseurs de bonne aventure, à voir !

Dans cette rue, on peut y voir un écrivain qui tape sur sa machine à écrire, une cartomancienne qui lit l’avenir aux passants, un autre qui nous fait penser à Jack Sparrow, un marché de babioles locales… Eclectique et original !

diseuse de bonne aventure à la nouvelle-orléans
signe vaudoo dessiné à la craie par terre à la nouvelle-orléans
tireur de cartes à la nouvelle-orléans en louisiane

Déguster des beignets au Café du Monde

Une visite du Vieux Carré ne peut se faire sans un arrêt au bien célèbre Café du Monde.

café du monde à la nouvelle-orléans

Non loin de Jackson Square, ce café ouvert 24h/24 propose les beignets typiques de la ville, recouverts de sucre glace. A consommer avec une tasse de café au lait – qui se prononce d’ailleurs bien « café au lait » en anglais.

beignets et café au lait au café du monde à la nouvelle-orléans

La queue peut être impressionnante mais elle avance plutôt vite et les beignets sont vraiment bons. Je vous conseille vivement de vous y arrêter !

Balade en Tram : Streetcar Avenue St Charles

Même s’il est très facile de se déplacer à pied dans la ville, nous avons voulu profiter d’un tour en tram.

Le Streetcar qui se prend avenue de St Charles est la ligne la plus authentique de la ville et permet de croiser de très jolies maisons sur son chemin.

ancien tram à la nouvelle-orléans

Et on peut même prétendre d’en être le conducteur… !

ancien tram à la nouvelle-orléans

Cimetière Lafayette

À la Nouvelle-Orléans, il est très commun de visiter les cimetières avec ou sans guide.

C’est alors l’occasion d’apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur les anciens habitants de la ville et sur les histoires « magiques » qui les accompagnent souvent.

Datant de 1833, le cimetière Lafayette est le plus vieux cimetière de la ville et est connu pour son côté lugubre et ses nombreuses histoires de magie noire.

Etant assez petit, on en fait rapidement le tour.

Cimetière Saint Louis

Mon cimetière préféré (si j’avais cru dire ça un jour…) est cependant le cimetière St Louis, le plus connu de la Nouvelle-Orléans.

tombe cimetière saint louis à la nouvelle-orléans

Il accueille de nombreuses tombes parmi lesquelles la curieuse tombe pyramidale de Nicolas Cage ou encore celle de Marie Laveau, qu’on surnommait la reine du vaudou de la Nouvelle-Orléans…

En mariant rites catholiques et divinations africaines, elle envoûtait les gens qui croyaient dur comme fer en ses pouvoirs magiques. C’était en réalité une grande arnaque ! En effet, travaillant en tant que coiffeuse chez des blancs fortunés, elle avait accès à de nombreux potins et développait en parallèle tout un réseau « d’espions » pour alimenter ses dons de voyances… Maline donc (et riche !)

tombe cimetière saint louis à la nouvelle-orléans
tombe cimetière saint louis à la nouvelle-orléans

Croisière sur le Mississippi à bord d’un bateau à roue à aubes

Le Natchez, 9ème du nom, est un authentique bateau à vapeur mis à l’eau en 1975. Le spectacle est très agréable lorsque qu’il quitte le port, entraîné par sa grande roue à aubes de 25 tonnes et au son de sa cloche de cuivre…

croisière à bord du natchez sur le mississippi
croisière à bord d'un bateau à roue à aubes sur le mississippi

La croisière a l’air d’inclure à présent une découverte de la salle des machines, un groupe de jazz en live ainsi qu’une possibilité de goûter à de la cuisine créole, sans escale à terre. Ce n’était pas le cas à l’époque.

Les derniers commentaires ne sont pas très engageants car il s’agirait surtout d’un tour sur le Mississippi et il est vrai que les paysages aux alentours ne sont pas extraordinaires.

Nous avions apprécié naviguer sur un bateau à aubes à l’époque, je ne suis pas sûre que cela vaille encore le coup aujourd’hui.

croisière à bord d'un bateau à roues à aubes sur le mississippi

Et si toutes ces activités ne vous ont pas convaincus, vous pouvez toujours vous promener dans la ville, au hasard. Il est certain que vous croiserez quelques pétites au fond d’une cour cachée ou bien dans une ruelle !

statue d'un groupe de jazz à la nouvelle-orléans
vieille maison coloniale à la nouvelle-orléans
french quarter et magasins vintage à la nouvelle-orléans
devanture de maison coloniale à la nouvelle-orléans
vieille pancarte de pharmacie dans le french quarter à la nouvelle-orléans
magasin d'antiquités à la nouvelle-orléans
chorale gospel dans une église de la nouvelle-orléans

Enfin, aux alentours de la Nouvelle-Orléans, il est également possible de découvrir d’autres endroits comme Lafayette et la culture Cajun, la route des plantations ou encore de naviguer dans le Bayou…

Mais ceci fera l’objet de prochains articles : juste ici pour la route des plantations et par ici pour Lafayette, le Bayou et le pays Cajun !

Et si vous avez un peu faim, je vous invite à faire un tour par ici, on y parle des spécialités gourmandes de la Nouvelle-Orléans !