Bienvenue dans cette série de billets consacrés à notre road trip dans les Highlands en Ecosse d’une dizaine de jours en octobre 2019 !

Après nos deux premiers jours à Édimbourg, dont vous trouverez le récit par ici, notre première immersion dans le Loch Lomond (par ici et par ici), notre découverte de Glen Etive et la Glen Coe Valley (par ici), ainsi que notre escapade dans les environs de Glenfinan (ici) et notre séjour sur l’île de Skye (ici), voici la suite de nos aventures.

Cet article vous présentera des idées de visites, ainsi que des activités et les randonnées à faire sur l’île de Skye, notamment la randonnée des Fairy Pools ainsi que la péninsule d’Applecross.

Visiter l’Ecosse : que faire sur l’île de Skye et sur la péninsule d’Applecross ?

Jour 8 de notre road trip en Ecosse – Fairy Pools, Eilean Donan Castle et la Bealach na ba

Randonnée dans les Fairy Pools  

Nous quittons notre caravane pour notre dernière randonnée sur l’île de Skye : les Fairy Pools. Une balade au cœur de la lande qui vous emmène le long d’une série de piscines naturelles remplies d’eau transparente et communiquant par cascades. Les rochers et les couleurs reflétées dans l’eau la rendent turquoise ou émeraude avec, en arrière-plan, les montagnes de Cuillin. 

Nous arrivons donc sur le parking des Fairy Pools. Ce dernier est payant afin de continuer à préserver le site mais si vous n’avez pas de monnaie sur vous, pas de panique, vous pourrez faire une donation en ligne lorsque vous retrouverez un réseau internet. 

Après nous être garés, nous empruntons le chemin qui descend en pente douce dans la lande. Il est assez fréquenté par un public très familial et également très facile d’accès. Nous croisons quelques piscines naturelles assez jolies, dans lesquelles nous apercevons de temps en temps des couleurs turquoises. 

Toujours équipés de notre guide, nous lisons qu’il est conseillé de continuer un peu plus loin que la majorité des randonneurs car les plus belles piscines ne sont pas celles du début. Nous marchons donc un bon moment, le long de la rivière mais plus le temps passe et moins nous rencontrons de piscines ou de promeneurs d’ailleurs ! 

Qu’importe, nous n’allons pas répéter l’erreur de la veille, cette fois-ci nous irons jusqu’au bout. Nous tenons vraiment à voir ce spectacle “qui vaut le détour”. 

Seulement, après 1h30 de balade il a bien fallu nous rendre à l’évidence… Nous sommes arrivés au pied des montagnes et n’avons pas vu ce spectacle extraordinaire. Nous apprenons alors une nouvelle leçon : “spectacle extraordinaire” est une expression totalement relative et dépend de la sensibilité de chacun. Manifestement, nous étions passés devant les piscines et ne les avons pas vues. 

Nous rebroussons donc chemin, repassons par ces très jolies piscines et terminons notre balade en 2h30 au lieu d’1h15 comme initialement prévu. 

Conclusion : les Fairy Pools sont très jolies et la balade est vraiment agréable. En revanche, je vous conseille d’en faire votre première balade sur l’île de Skye si vous ne voulez pas être déçus car ce n’est pas la plus impressionnante. Nous avons quand même beaucoup aimé ! 

Départ pour la péninsule d’Applecross

Après la balade nous reprenons la voiture et quittons définitivement l’île de Skye (par la route cette fois-ci) pour rejoindre la péninsule d’Applecross.

Nous nous arrêtons rapidement au Eilean Donan Castle qui est sur la route. Ce château représente un peu à lui seul l’image que l’on se fait des Highlands d’Ecosse. Un vieux château au bord d’un loch, la lande verte qui s’étire tout autour, les montagnes sombres… On entendrait presque le tonnerre au loin.

Bealach na ba, la plus haute route d’Ecosse

Nous serpentons alors à flanc de montagne, croisons quelques voitures le long des passing places et surtout, nous profitons de paysages incroyables, tout en ayant le sentiment d’être seuls au monde. 

Arrivés au niveau de la péninsule, nous trouvons un minuscule village composé d’une pompe à essence, de deux ou trois maisons et d’une boutique de souvenirs locaux. Ne faites pas la même erreur que nous, faites le plein ! Monsieur Ours a été très confiant et nous sommes arrivés le soir à notre destination presque à secs… Autant dire que je n’ai pas été rassurée. 

Shieldaig et la péninsule d’Applecross

Nous rejoignons ensuite Shieldaig, un petit village sur la côte de la péninsule, non loin de Torridon, en prenant la route côtière. L’occasion de faire de charmantes rencontres ! 

Arrivés à Shieldaig, nous prenons possession de notre “chalet” pour la nuit : au pied de la montagne et entouré de moutons : l’image même de la quiétude. 

La propriétaire de notre “cabin” étant Chef dans un des restaurants du village, nous nous y dirigeons tout naturellement pour notre dîner et profitons d’un très bon plateau de poissons et fruits de mer locaux : poisson fumé dans les cabines du village, fruits de mer pêchés dans le Loch environnant… Un régal. 

Partir en road trip en Ecosse : adresses utiles

Où dormir à Shieldaig en Ecosse ?

Cabin at treetops – 90 euros la nuit, pour deux personnes. Temperance Brae, Shieldaig, Strathcarron IV54 8XN, UK

Où manger à Shieldaig en Ecosse ?

Shieldaig Bar & Coastal Kitchen, Restaurant de fruits de mer en bord de Loch à quelques minutes à pied du chalet – Shieldaig, Strathcarron IV54 8XN, Royaume-Uni

Retrouvez toutes les cartes de l’itinéraire de ce road trip en Ecosse sur cet article !

Rendez-vous au prochain épisode pour découvrir la suite de notre road-trip dans les Highlands en Ecosse : Retour à Édimbourg en passant par le Loch Ness !