Bienvenue dans cette série de billets consacrés à notre road-trip dans les Highlands, en Ecosse, d’une dizaine de jours en octobre 2019 !

Après nos deux premiers jours à Édimbourg, dont vous trouverez le récit par ici, et notre première immersion dans le Loch Lomond (par ici et par ici), et notre découverte de Glen Etive et la Glen Coe Valley (par ici), ainsi que notre escapade dans les environs de Glenfinan (ici) voici la suite de nos aventures.

Cet article vous présentera des idées de visites, ainsi que des activités et les randonnées à faire sur l’île de Skye, notamment la randonnée de Nest Point, celle de Quiraing et celle d’Old Man of Storr.

Visiter l’Ecosse : que faire sur l’île de Skye ?

Jour 7 de notre road trip en Ecosse – Nest Point, Quiraing et Old Man of Storr

Réveil sur l’île de Skye

Le jour se lève sur l’île de Skye et sur notre camping-car perdu au milieu de la nature. Nous profitons des premières lumières du jour et de la vue plutôt incroyable que nous n’avons pas tellement eu l’occasion d’admirer la veille au soir.

Après un petit-déjeuner, il est temps de se mettre en route car un programme plutôt ambitieux nous attend ! 3 randonnées au programme : le phare de Nest Point, Quiraing et Old Man of Storr. 

1ère randonnée : le phare de Nest Point

Nous prenons la voiture et nous dirigeons donc vers notre première étape. En route, nous avons tout le loisir de nous étonner des couleurs des paysages environnants. En effet, c’est la première belle journée que nous avons depuis notre arrivée et nous n’avions pas encore pu observer les camaïeux de verts et de jaunes qui font la réputation de l’Ecosse

Nous ne pouvons qu’être d’accord avec les autres : c’est magnifique

Nous croisons de vastes plaines, des moutons sur le bord de la route, bref nous avons franchement le sentiment d’être au bout du monde – et seuls au monde !

Nous arrivons enfin au niveau du point de balade de Nest Point. Considéré comme l’un des plus célèbres phares d’Ecosse, il se situe sur la pointe la plus occidentale de Skye, près du bourg du Glendale. 

La lande sauvage, les moutons disséminés dans le paysage, les oiseaux qui tournent au-dessus des falaises et le phare tout au bout donnent un côté spectaculaire à ce lieu.

Nous profitons d’une petite balade jusqu’au phare, environ 30 minutes sur un terrain plat puis nous remontons sur la falaise qui le surplombe pour essayer d’admirer le phare sous un autre angle. Le temps est magnifique, le soleil nous réchauffe et c’est vraiment agréable.

Direction ensuite notre seconde randonnée : Quiraing !

Nous poursuivons ensuite notre route vers la pointe est de l’île pour la randonnée de Quiraing, également très réputée mais bien plus longue (compter environ 8 kilomètres, 3h30 aller-retour). 

Presque arrivés à destination, nous commençons à nous dire qu’il serait bon de s’arrêter afin de manger un morceau pour prendre un peu de forces avant cette randonnée. 

Spoiler alert : ne vous avais-je pas dit qu’il fallait vraiment tout prévoir en amont sur Skye, surtout en ce qui concerne les restaurants… ? Surtout le dimanche… ?

Nous roulons donc, encore et encore et encore… et je commence à m’inquiéter car nous passons de bourg en bourg et pas le moindre magasin.

Monsieur Ours lance alors Google Maps dès que nous trouvons un peu de réseau et me dit très confiant « Bon j’ai trouvé un Mc Donald sur la route, c’est pas dingue mais ça fera l’affaire ». Je suis un peu dubitative : un McDonald en plein milieu de cette île franchement déserte, ça m’étonne. Mais Monsieur Ours est sûr de lui et nous conduit donc jusqu’à l’adresse indiquée par Google Maps. 

Une fois devant il faut bien se rendre à l’évidence… pas de Mc Donald mais un charmant cottage appartenant à une certaine famille Mc Donald… Eh oui, nous sommes en Ecosse et Mc Donald est quand même un nom extrêmement commun là-bas… !

Après une bonne crise de fou rire (un peu jaune pour ma part car je commence franchement à avoir faim), nous finissons par tomber sur un bar dans un hôtel au sommet d’un promontoire qui nous propose scones et brownies. Ça fera l’affaire ! 

La partie bar du « Skye Restaurant » au sein de l’hôtel Flodigarry 

Après nous être “nourris”, nous arrivons donc au point de départ de la randonnée de Quiraing, sur le parking de laquelle nous découvrons…un food truck ! Et accessoirement, une alléchante odeur de burgers qui s’en échappe… Et le pire, c’est que nous n’avons plus faim après s’être bourrés de pâtisseries. 

C’est toutefois bon à savoir, si vous n’avez pas pu trouver de quoi vous nourrir avant la randonnée, le food truck à l’air d’être là tous les jours.

Nous nous mettons donc en route pour la randonnée de Quiraing. 

Je ne vais pas garder le suspens plus longtemps, cette randonnée a été – je trouve – la plus belle de nos randonnées en Ecosse. 

Nous passons tour à tour dans de grandes plaines recouvertes d’une sorte de mousse d’un vert profond sur fond de terre rougeâtre et de loch bleu, puis entre de grandes montagnes noires, nous croisons encore et toujours des moutons en liberté, nous marchons dans des vallées de roches, nous admirons les dégradés de couleur autour de nous… Nous ne sentons absolument pas le temps passer. 

Les images valant mille mots, je vous laisse découvrir les fabuleux paysages de Quiraing.

Au bout d’un long moment, nous arrivons au pied d’une grande montagne. Je lis sur mon guide qui nous indique qu’il faut la gravir puis la contourner en passant à flanc de falaise.

Ayant le vertige, nous décidons de ne pas pousser trop loin et rebroussons donc chemin, surtout que nous sommes assez éloignés de notre point de départ !

Sur le chemin du retour, nous croisons un jeune couple qui nous demande si la fin de la randonnée est encore loin et nous demande si elle fait une boucle ou bien s’il faut faire demi-tour. Nous leur répondons que nous ne sommes pas allés jusqu’au bout mais qu’effectivement, il faut prévoir le demi-tour. 

Nous continuons quelques dizaines de minutes et je tourne et retourne leur question dans ma tête… Tout d’un coup je reprends mon guide, que je relis très attentivement après la partie « à flan de falaise ». Et je découvre LA petite précision qui a son importance : « vous distinguez alors le parking non loin. Descendez par le chemin en face de vous pour terminer la boucle ». 

La boucle. 

La boucle.

Voilà. 

Nous avons donc tenté de nous rassurer en se disant que cette randonnée était tellement incroyable qu’elle valait bien la peine d’être faite deux fois mais bon… ne nous leurrons pas, nous avons tout simplement fait demi-tour juste avant la fin

(Et j’espère que le couple que nous avons conseillé de manière si confiante ne nous a pas écoutés…)

Suite à toutes ces péripéties, nous prenons la route pour rejoindre notre 3ème randonnée « Old Man of Storr » mais une fois arrivée au pied des fameuses pierres, la fatigue de la journée a eu raison de nous et nous laissons tomber cette dernière randonnée : retour au camping-car pour une nouvelle nuit à Skye. 

Retrouvez toutes les cartes de l’itinéraire de ce road trip en Ecosse sur cet article !

Rendez-vous au prochain épisode pour découvrir la suite de notre road-trip dans les Highlands en Ecosse : les Fairy Pools et la péninsule d’Applecross.